Aller au contenu principal

Greffier∙ère

La ou le greffier∙ère assiste les juges ou les procureur·e·s dans leur mission. Elle ou il prépare les audiences, prend le procès-verbal en retranscrivant les déclarations des parties et assure le suivi des procédures. La ou le greffier∙ère gère de façon autonome le volet administratif de la chambreSection d'une juridiction. ou du cabinet, en veillant au respect de la procédure et des délais judiciaires, en collaboration avec les magistrat·e·s.

Principales activités

  • Assister les magistrat∙ePersonne appartenant au corps judiciaire et investie, à titre professionnel, du pouvoir de rendre la justice ou de la requérir au nom de l'Etat.∙s dans leur mission
  • Assurer, de façon autonome, la gestion administrative et financière des dossiers de procédures
  • Préparer et rédiger des actes administratifs et judiciaires
  • Contrôler la conformité des actes tout au long de la procédure
  • Notifier et communiquer les décisions judiciaires
  • Organiser les audiences du cabinet ou de la chambreSection d'une juridiction., les convoquer et prendre les procès-verbaux des audiences
  • Accueillir, orienter et renseigner les justiciables et les partenaires internes ou externes de la juridictionAutorité qui juge. Tribunal, cour ou commission de recours. au guichet et au téléphone

Formation

  • Maturité professionnelle commerciale (4 ans)
  • ERAJ - école romande en administration judiciaire (en cours d'emploi)

Expériences requises

  • Au minimum 3 ans d'expérience professionnelle dans un milieu exigeant une aisance rédactionnelle et une grande polyvalence. Une expérience en milieu judiciaire constitue un atout.

Environnement de travail/organisation

La ou le greffier∙èreCollaboratrice ou collaborateur du greffe chargé·e d'assister les magistrat·e·s dans leur mission. Elle ou il dresse et authentifie les actes de la procédure tout au long de son déroulement. Elle ou il enregistre les affaires, prévient les parties des dates d’audience et de clôture, dresse les procès-verbaux, rédige des actes, met en forme les décisions et assiste la ou le juge lors des audiences.:

  • Gère les actes administratifs de la chambreSection d'une juridiction. ou du cabinet (courriers, convocations, ordonnances, avances de frais, demandes d'assistance juridiqueL’assistance juridique est une aide financière accordée à toute personne physique dont les ressources sont insuffisantes pour assurer la défense de ses intérêts. Elle consiste principalement dans la prise en charge des frais d'avocat·e et la dispense d'avancer les frais de procédure dus à l'Etat. La personne indigente est toutefois tenu·e de rembourser à l’Etat les prestations dont elle a bénéficié, dès qu’elle est en mesure de le faire. L’octroi de l’assistance juridique peut également être assorti du versement d’une participation mensuelle valant remboursement anticipé., notifications, etc.).
  • Collabore avec la ou le greffier∙ère-juristePersonne qui assiste la ou le juge dans ses activités juridiques et judiciaires. Elle rédige notamment des projets de jugements et effectue des recherches juridiques. du cabinet ou de la chambre.
  • Accompagne les magistrat·e·s sur les lieux du litigeDésaccord sur un fait ou un droit donnant lieu à une procédure, pouvant se terminer par une convention de médiation, une conciliation, une transaction, un jugement ou un arbitrage. ou du délitInfraction passible d’une peine privative de liberté n’excédant pas 3 ans ou d’une peine pécuniaire..
  • Siège en audiencePhase orale du procès au cours de laquelle une juridiction instruit la procédure et entend les personnes qui y participent: la ou le procureur·e, les parties, les avocat·e·s, les témoins, les expert·e·s. La décision finale peut être rendue lors de l’audience ou ultérieurement., en prenant le procès-verbal (et le cas échéant participe à la délibérationPhase de l'instance au cours de laquelle les magistrat·e·s, hors de la présence du public, se concertent avant de rendre leur décision.), en ayant au préalable préparé la salle d'audience, et en assurant le suivi et la distribution du procès-verbal à la fin de l'audience.

Qualités requises

  • Sens de l'organisation, méthode et autonomie
  • Discrétion et sens déontologique avérés
  • Résistance au stress
  • Orientation besoin-usager
  • Proactivité
  • Flexibilité
  • Polyvalence
  • Bonne communication
  • Esprit d'équipe

Vidéo

Comment devient-on greffier∙ère?