Aller au contenu principal

Directrice ou directeur de juridiction

La directrice ou le directeur est responsable, au côté de la ou du présidente, du bon fonctionnement opérationnel d'une juridictionAutorité qui juge. Tribunal, cour ou commission de recours.. Elle ou il définit des orientations stratégiques et fixe des objectifs à atteindre, notamment par sa participation à des projets institutionnels et transversaux. Elle ou il est responsable de la conduite de l'ensemble du personnel et assume la gestion globale des ressources de la juridiction.

Principales activités

  • Contribuer à l'organisation de l'activité judiciaire en étroite collaboration avec la ou le président∙e de la juridictionAutorité qui juge. Tribunal, cour ou commission de recours.
  • Définir les orientations stratégiques de la juridiction, en cohérence avec la politique institutionnelle du Pouvoir judiciaireLe Pouvoir judiciaire est l’un des trois pouvoirs de l’Etat. Séparé des pouvoirs législatif (Grand Conseil) et exécutif (Conseil d'Etat), il remplit sa mission en toute indépendance, réunissant toutes les instances chargées de rendre la justice à Genève.
  • Assurer la direction administrative de la juridiction, superviser et garantir la mise en œuvre de tout projet et mesure permettant d'assurer son fonctionnement optimal
  • Contribuer à la définition et à la mise en œuvre de politiques ainsi que des projets institutionnels et transverses
  • Superviser l'organisation et la gestion des secteurs administratifs et scientifiques par les cadres de la juridiction

Formation

  • Universitaire (niveau master)
  • Formation post-graduée en management (DAS) ou formation universitaire complémentaires (un atout)
  • Brevet d'avocat·e (un atout)

Expériences requises

  • Expérience avérée (7 ans au minimum) dans un poste de direction multidisciplinaire, impliquant la conduite de cadres expert∙e∙s et/ou de généralistes (une expérience en milieu judiciaire constituant un avantage certain)

Environnement de travail/organisation

La directrice ou le directeur:

  • Est secondé·e par une équipe de cadres (une directrice ou un directeur adjoint∙e, une responsable de secteur ou chef·fe de groupe).
  • Garantit la mise à disposition des ressources nécessaires à l'activité des magistrat·e·s de la juridiction.
  • Collabore étroitement avec les secrétaires générales ou généraux adjoint·e·s ainsi qu'avec les directrices et les directeurs.

Qualités requises

  • Vision stratégique et sens de l'innovation
  • Leadership
  • Capacité à prendre des décisions et à gérer les risques
  • Capacité à gérer les priorités dans un environnement exigeant et pluridisciplinaire